misanthropie


misanthropie

misanthropie [ mizɑ̃trɔpi ] n. f.
XVIe; gr. misanthropia; misanthrope
Haine du genre humain; caractère, humeur du misanthrope. Accès de misanthropie. Adj. MISANTHROPIQUE , 1771 . ⊗ CONTR. Philanthropie. Sociabilité.

misanthropie nom féminin Caractère sombre, difficile, peu sociable, de quelqu'un qui fuit la société. ● misanthropie (citations) nom féminin Émile Chartier, dit Alain Mortagne-au-Perche 1868-Le Vésinet 1951 Qui est mécontent des autres est toujours mécontent de soi ; nos flèches rebondissent sur nous. Propos d'un Normand, tome III Gallimard Sébastien Roch Nicolas, dit Nicolas de Chamfort près de Clermont-Ferrand 1740-Paris 1794 Académie française, 1781 Tout homme qui, à quarante ans, n'est pas misanthrope, n'a jamais aimé les hommes. Journal de Paris Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière Paris 1622-Paris 1673 Et parfois il me prend des mouvements soudains De fuir dans un désert l'approche des humains. Le Misanthrope, I, 1, Alceste Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière Paris 1622-Paris 1673 Je veux qu'on me distingue ; et pour le trancher net, L'ami du genre humain n'est point du tout mon fait. Le Misanthrope, I, 1, Alceste

misanthropie
n. f.
d1./d Haine des hommes, du genre humain.
d2./d Par ext. Caractère du misanthrope. Ant. philanthropie.

⇒MISANTHROPIE, subst. fém.
A. — Haine à l'égard du genre humain. Cette misanthropie amère, ce dégoût obstiné des hommes et des choses (MURGER, Scène vie jeun., 1851, p.58). Le sentiment de l'inutilité de l'effort humain n'aboutit pas chez lui [Flaubert] à la haine de l'homme. Son pessimisme est parfois bien intense, jamais il ne se termine en misanthropie (BOURGET, Nouv. Essais psychol., 1885, p.236). C'est sur un pessimisme fondamental qu'il me faut édifier un optimisme résistant. Que, de ma misanthropie native, sorte enfin une philanthropie raisonnable et raisonnée (DUHAMEL, Journal Salav., 1927, p.103).
B.P. ext. Caractère sombre, humeur chagrine qui pousse à fuir les rapports humains. Les dangereuses douceurs de la réclusion et de la misanthropie, (...) ma mélancolique oisiveté (MILOSZ, Amour. initiation, 1910, p.42). Il avait à se justifier d'une humeur âcre et difficile, d'une misanthropie boudeuse et désolée (GUÉHENNO, Jean-Jacques, 1948, p.144):
—. ... je voulus d'abord aller loin des hommes, user ma vie en végétant au fond de quelque campagne; mais la misanthropie, espèce de vanité cachée sous une peau de hérisson, n'est pas une vertu catholique. Le coeur d'un misanthrope ne saigne pas, il se contracte...
BALZAC, Méd. camp., 1833, p.235.
PATHOL. Aigreur de caractère qui peut être portée jusqu'au dernier degré de misantropie [sic], quelquefois dégoût extrême de la vie (PINEL, Alién. ment., 1801, p.149).
P. méton., au plur., rare. Traits de comportement du misanthrope. Les terreurs, les fuites, les misanthropies sauvages et rêveuses de bien des modernes (SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t.5, 1859, p.376).
Prononc. et Orth.:[]. Ac. 1718, 1740: -thropie; 1762: -trhopie; dep. 1835: -thropie. Étymol. et Hist. a) XVIe s. «haine du genre humain» (PONTUS DE TYARD, ds DG); b) 1651 «humeur chagrine» (SCARRON, Roman comique, I, 19 ds Œuvres, éd. 1786, t.2, p.144). Soit empr. au gr. «haine pour les hommes», soit dér., à l'aide du suff. -ie, de misanthrope. Fréq. abs. littér.:99.

misanthropie [mizɑ̃tʀɔpi] n. f.
ÉTYM. Av. 1578; grec misanthrôpia. → Misanthrope.
Haine du genre humain.Par ext. Caractère, humeur du misanthrope, sévérité envers le genre humain. || Accès (cit. 11) de misanthropie. || Âpre misanthropie (→ Grandissant, cit. 2). || Idées de tristesse et de misanthropie (→ Égarer, cit. 8; flèche, cit. 11).
1 Son caractère contracta nécessairement une intime misanthropie qui jeta certaine teinte d'amertume dans sa conversation et quelque sévérité dans son regard.
Balzac, la Vieille Fille, Pl., t. IV, p. 253.
2 J'ai d'affreuses, de mauvaises pensées, des haines, des jalousies, de la misanthropie; je ne puis plus pleurer; j'analyse tout avec perfidie et une secrète aigreur.
Sainte-Beuve, Correspondance, 131, 5 juil. 1830.
CONTR. Philanthropie. — Charité, confiance, coquetterie, sociabilité.
DÉR. Misanthropique.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Misanthropīe — (griech.), Menschenhaß, namentlich als habituell gewordene Denk und Gesinnungsweise; Misanthrop, Menschenhasser, Menschenfeind …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Misanthropie — Misanthropie, griech., Menschenhaß, eine Verstimmung, die bisweilen durch Schicksale, meistens durch eigene Schuld entsteht …   Herders Conversations-Lexikon

  • Misanthropie — Pieter Brueghel der Ältere: Der Misanthrop, um 1568 Misanthropie (von griech.: μισεῖν misein = hassen, ἄνθρωπος anthrōpos = Mensch) beschreibt die Haltung und Einstellung einer Person, welche den …   Deutsch Wikipedia

  • Misanthropie — Pour les articles homonymes, voir Misanthrope (homonymie). La misanthropie est l état de détester le genre humain. Le mot vient du grec ancien misos (haïr) et anthropos (humain). La misanthropie s oppose à la philanthropie. Dans la philosophie… …   Wikipédia en Français

  • MISANTHROPIE — n. f. Sentiment, caractère de celui qui est misanthrope. Un accès de misanthropie. Sa misanthropie le tient éloigné du monde …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • MISANTHROPIE — s. f. Haine des hommes, et, plus particulièrement, Caractère d un homme bourru, chagrin, ennemi du commerce des autres hommes. Sa misanthropie le porte à désapprouver tout ce qui se fait …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Misanthropie — Menschenhass * * * Mis|an|thro|pie auch: Mi|santh|ro|pie 〈f. 19; unz.〉 = Menschenfeindlichkeit; Ggs Philanthropie * * * Mi|s|an|th|ro|pie, die; [griech. misanthrōpi̓a] (bildungsspr.): Menschenhass. * * * Misanthropie   [griechisch] die, ,… …   Universal-Lexikon

  • misanthropie — (mi zan tro pie) s. f. Caractère du misanthrope, haine des hommes. •   Ma misanthropie augmentant tous les jours, je déclarai que je ne voulais plus recevoir personne, GENLIS Voeux téméraires, t. I, p. 178, dans POUGENS.    Terme de médecine.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Misanthropie — Mis|an|thro|pie auch: Mi|santh|ro|pie 〈f.; Gen.: ; Pl.: unz.〉 Menschenfeindlichkeit; Ggs.: Philanthropie …   Lexikalische Deutsches Wörterbuch

  • Misanthropie — Mis|an|thropi̲e̲ w; : Menschenhaß, krankhafte Abneigung gegen andere Menschen …   Das Wörterbuch medizinischer Fachausdrücke